Loading... Please wait...

Le mouvement du desir

Le mouvement du desir

$54.27 (inc Tax) $45.23 (exc Tax)
Code
BR78T1-4 D1-2-V-FRE-SET
Quantity

Product Description

Puis-je me désempêtrer des filets du langage ?

Première causerie - Brockwood Park, Angleterre - 26 Août 1978

L’action fondée sur une conclusion préalable, aussi juste et valable qu’elle soit, reste l’action du passé. Elle est donc toujours limitée par les lois du temps.

Existe-t-il une action totalement exempte de temps ?

On doit être libéré du connu pour éprouver la perception immédiate.

Pourquoi les hommes vivent-ils en permanence dans un état de peur ?

La pensée est un mouvement qui naît des souvenirs passés, des expériences passées, du savoir passé.

Pouvez-vous regarder la peur, la peur elle-même, sans le mot ?

 

Comment trouver l’ordre absolu

Deuxième causerie - Brockwood Park, Angleterre - 27 Août 1978

Ayant pris conscience de son propre désordre psychologique, que peut-on faire ?

Pourquoi le désir exerce-t-il sur nous une pression aussi considérable ?

Il est naturel d’avoir une perception, une sensation, mais ce moment peut-il s’achever sans que la pensée n’intervienne pour créer une image, puis poursuivre cette image, ce qui devient le désir ?

Pourquoi le cerveau devrait-il enregistrer tout ce qui est psychologique, intérieur ?

 

Êtes-vous conscient de votre propre structure ?

Premier dialogue public - Brockwood Park, Angleterre - 29 Août 1978

Quel besoin a le cerveau humain d’enregistrer quoi que ce soit ?

Êtes-vous réellement sérieux dans votre recherche sur le besoin d’enregistrer et l’inutilité de toute forme d’enregistrement psychologique ? Si vous dites que la croyance est un danger, pourquoi donc continuer à vous y accrocher ?

Quand vous êtes parfaitement clair, nul besoin de choisir. C’est l’esprit confus qui choisit.

Il n’y a pas la moindre relation entre l’éveil et la foi. La foi n’est pas un fait, c’est une croyance.

Vous ne voulez pas faire l’ascension de la montagne, c’est difficile, cela exige que vous emportiez très peu. Cela exige du travail, de l’observation.

Découvrez ce qui se passe en fait quand la structure observée est l’observateur lui-même.

 

Peut-on apprendre dans la relation ?

Deuxième dialogue public - Brockwood Park, Angleterre - 31 Août 1978

Que signifie apprendre ?

Y a-t-il une autre façon d’apprendre, non cumulative, non mécanique, n’opérant pas perpétuellement en fonction du mouvement du passé ?

Il me faut être vraiment, extrêmement honnête avec moi-même pour dire qu’en réalité je ne sais pas.

Puis-je m’observer dans la relation ?
Je veux découvrir pourquoi je crée des images. Est-ce par habitude ? Par commodité ? Est-ce dû à un conditionnement millénaire ?

Dans l’acte d’écouter, il n’y a pas d’enregistrement.

Quand nous sommes attentifs, la structure est inexistante.

 

Comment comprendre la liberté et la vivre ?

Troisième causerie - Brockwood Park, Angleterre - 2 Septembre 1978

La liberté, est-ce l’opposé de la prison, de l’esclavage, de la répression ? La liberté, est-ce faire tout ce que vous voulez ?

Tant que vous vivrons dans les opposés, la jalousie et la non-jalousie, le bon et le mauvais, l’ignorant et l’éclairé, existera ce perpétuel conflit de la dualité.

L’amour, est-ce d’être attaché à une personne, à un pays, à une idée ?

Pouvez-vous abandonner l’attachement, la dépendance, sans devenir cynique, amer, sans vous réfugier dans la résistance?

Pourquoi souffrons-nous psychologiquement ?
Est-il possible de garder la souffrance physique à sa vraie place et de ne pas la laisser perturber l’état psychologique de l’esprit ?

Pourquoi sommes-nous tous aussi effrayés par la mort ?

 

Le début de la méditation

Quatrième causerie - Brockwood Park, Angleterre - 3 Septembre 1978

La méditation n’est pas une chose que vous faites.
Les sens peuvent-ils fonctionner comme un tout ?

La volonté, essence du désir ?

Découvrir tout seul si le temps peut prendre fin est un aspect de la méditation.

Est-il possible de vider le contenu de la conscience sans l’intervention du temps, instantanément, et en totalité, pas par bribes ?

Le cerveau peut-il déposer son fardeau, être libre et ne plus jamais se détériorer ?

Quand il n’y a strictement plus aucun enregistrement psychologique, le cerveau devient extraordinairement silencieux, extraordinairement frais.

 

Vendors Other Products

Customers Who Viewed This Product Also Viewed

Click the button below to add the Le mouvement du desir to your wish list.